A la Une

Nos ressources pour années à venir (tiré de Ce monde aire de jeux ou champ de bataille de A.W Tozer)

Les gens du monde par exemple, espèrent la vie, la santé, la prospérité dans les affaires, la paix internationale et tout un tas de circonstances favorables. Ce sont là leurs ressources et ils comptent dessus. Ils regardent à ces choses comme un enfant regarde sa mère nourricière.

Les chrétiens ne méprisent pas ces bénédictions temporelles, et s’il arrive qu’elles leur soit conférées, ils les sanctifient en les recevant avec des prières de gratitude envers Dieu. Mais ils savent très bien que leur sécurité éternelle n’est pas dépendante de ces choses. Ces bénédictions peuvent leur être données ou leur être enlevées, mais les véritables chrétiens demeurent en Dieu, là où aucun mal ne peut les atteindre et là ils sont riches au delà de ce qu’ils peuvent même imaginer — et tout cela tout à fait indépendamment des circonstances terrestres.

Les chrétiens espèrent la paix, mais si la guerre venait à éclater, cela ne les priverait en rien de ce qui leur est nécessaire pour leur bonheur éternel. Ils espèrent la paix, mais sont prêts à donner leur vie pour la justice s’il est nécessaire. Ils espèrent la prospérité dans les affaires, mais si cela ne leur est pas donné, ils ont appris à se contenter des choses qu’ils ont. Ils espèrent que le monde ne les maltraitera pas, mais si ce n’est pas le cas, ils ne succomberont pas à la panique, car ils se souviennent des paroles de leur Seigneur, « vous avez de la tribulation dans le monde; mais ayez bon courage! Moi j’ai vaincu le monde ».

Les ressources du monde sont bonnes dans un sens, mais elles ont un fatal défaut : elles sont incertaines et transitoires. Aujourd’hui vous les possédez, et demain elles ont disparu. Les choses sont ainsi depuis que le péché est venu renverser le merveilleux ordre de la nature et faire de l’homme la victime du hasard et des circonstances.

Nous désirons que tous les enfants de Dieu puissent bénéficier de la pleine bénédiction que le ciel et la terre s’accorderont à leur conférer. Mais si dans la souveraine volonté de Dieu, les choses semblent aller contre nous, que nous reste-t-il? Si la guerre éclate, si les persécutions nous tombent dessus, si la vie et la santé sont mises en péril, qu’en est-il de nos ressources éternelles?

Si les fondations du monde sont ébranlées, nous avons toujours Dieu, et en Lui nous avons, en tant qu’êtres rachetés, tout ce qui est essentiel pour l’éternité. Nous avons Christ qui est mort pour nous et qui est maintenant assis à la droite de la Majesté dans les lieux célestes, intercédant pour nous. Nous avons les Ecritures qui ne peuvent jamais être ébranlées. Nous avons le Saint Esprit pour interpréter les Ecritures à notre être intérieur et pour être pour nous un Guide et un Consolateur. Nous avons la prière et nous avons la foi, et ces choses amènent le ciel sur la terre et adoucissent les eaux amères de Marah. Et dans le pire des cas, nous avons toujours la maison de notre Père et l’accueil du Père.

 

 

Publicités